Arequipa, « la ville blanche »

Sur une page reportage double vison, découpé selon sur une courbe du gabarit, j’ai utilisé une dizaine de photos pour cette composition, et j’ai complété la mise en page avec du papier real grey

Pour créer un lien, une continuité sur ma composition, j’ai imprimé des frises du tampon automnale, puis réaliser des aplats de craie ocre et encre chataigne de part et d’autre. Différents cadre sous forme de losange réalisés à l’aide du gabarit et gaufrés photographie. J’ai intégré le tampon sommets, retravaillé au gelly. Le titre est fait avec le gabarit alphabet laura avec 2 tons d’encre. 

Arequipa située à 2335 m d’altitude est la capitale de la région péruvienne du même nom, fondée à la période coloniale. Entourée par 3 volcans Misti, Chachani et Pichu Pichu, elle regorge de bâtiments baroques construits dans une pierre volcanique blanche, le sillar. Son centre historique se situe autour de la Plaza de Armas, une place élégante où se dresse, au nord, une cathédrale néoclassique du XVIIe siècle.123

Le paille en queue

Le paille en queue , est l’oiseau emblématique de l’île de La Martinique. Cet oiseau marin à la couleur blanche et aux longues lignes noires, est une espèce protégée qui se niche principalement dans les falaises notamment sur la route du littoral .

Sur une page reportage blanche, j’ai disposé les photos à travers un des gabarits du kit studio féerie pour cette mise en page. J’ai travaillé les gouttes avec du papier imprimée « eau »ou j’ai tamponné un mot avec le tampon rubis « mots plages » et du papier turquoise ou j’ai voulu mettre quelques gouttes d’eau réalisé dans la matrice de découpe frise ajourée eau avec la big shot. Un cadre à l’encre et un double trait.

Merci à Pascal pour la prise des photos car pas facile, il faut être patient.

paille